Thérapie

Psychothérapie

Catherine HARTER

Thérapies brèves

Traitement des Psychotraumatismes

Reconstruction

Outils : PNL et DNR

 

  • La PNL : Programmation Neuro Linguistique

     

Cet outil, inventé au milieu des années 1970 par Richard Bandler et John Grinder, consiste en un principe simple : toute expérience n'est qu'une représentation subjective de la réalité, codée par le cerveau. En modifiant la représentation créée par le cerveau, la charge émotionnelle de l'expérience vécue est elle aussi modifiée.

La PNL est un outil très simple et très efficace qui mène à de véritables changements en profondeur. Elle permet de travailler à tous les niveaux d'existence : environnement, comportement, capacités, croyances et valeurs, identité et appartenance.

 

  • Le DNR : Deep Neural Repatterning (restructuration profonde du système neurologique)

     

Le DNR est un des développements les plus récents de la PNL, basé sur des techniques du même type que l'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing). Cet outil extrêmement efficace permet de travailler directement au niveau neurologique. Il demande une expertise et une grande précision.

 

Il consiste en des mouvements oculaires qui permettent de re-traiter les informations en éliminant la charge émotionnelle ou bien en stimulations bilatérales (auditives et/ou visuelles et /ou kinesthésiques).

 

 

 

Ces deux outils, en évolution permanente, sont un gage de qualité et d'efficacité.

Séance

 

En thérapie brève, on considère qu' il faut au maximum une dizaine de séances pour résoudre une problématique donnée. Le nombre et le rythme des séances sont déterminées avec le thérapeute.

 

 

Une séance dure une heure et consiste en une conversation approfondie ponctuée d'exercices mentaux thérapeutiques basés sur les expériences de la personne qui consulte. Les réactions émotionnelles durant la séance sont fréquentes, elles sont un signe de guérison.

 

Les outils utilisés n'utilisent pas les notions morales de bien ou de mal, seules les notions d'utilité ou d'inutilité pour la personne sont observées. La personne décide elle-même des changements souhaités, dans un cadre de respect d'elle-même garanti par la déontologie du thérapeute.

 

Le rôle du thérapeute est, par ses questions et ses exercices, de guider la personne sur les chemins qu'elle souhaite prendre vers ses propres solutions.

 

 

Note sur le traitement des traumatismes

 

Un traumatisme psychique est un événement sur lequel s'est greffé une forte charge émotionnelle négative. Lorsque cette dernière perturbe le fonctionnement d'une personne, il est possible de la traiter, notamment par la technique du DNR (voir ci contre).

 

Une fois la charge émotionnelle diminuée ou éliminée, il peut être nécessaire d'effectuer un travail de reconstruction, comme par exemple une "relecture" réparatrice des événements.

 

Ce travail est toujours effectué en suivant les indications et les ressentis de la personne qui consulte.

 

 

 

 

 

 

Pour quoi ?

 

Traiter

- les traumatismes

- les phobies

- les angoisses

- la dépression

- la compulsion

- la timidité, le stress

- les douleurs psychosomatiques

- les allergies

 

Accompagner

- l'apprentissage

- les deuils

- les changements de vie (séparation, choix de vie, reconversion professionnelle, retraite...)

 

Développer

- la confiance en soi

- l'estime de soi

- ses propres ressources

- sa créativité

 

Découvrir

- ses valeurs

- son identité

- sa mission

Création et maintenance du site : Catherine Harter

Siret : 795208958 00012